[CES 2015] HC2 4.0, une mise à jour majeure du système polonais Fibaro pour les maisons intelligentes, fait ses débuts

A propos de l’auteur

À l’occasion du CES 2015 en cours à Las Vegas, le logiciel HC2 4.0 a été officiellement publié, qui est une mise à jour importante et attendue du système de maison intelligente Fibaro. Le système mérite l’attention non seulement parce qu’il est produit par une société polonaise de Poznań, mais surtout parce qu’il est l’une des meilleures solutions de ce type au monde. Les travaux sur la version 4.0 ont duré près d’un an, et des bêta-tests publics ont été réalisés pendant ces derniers. En conséquence, un tout nouveau moteur a été créé, chargé de la communication sans fil et de la gestion des appareils Z-Wave individuels – capteurs et actionneurs. Le système est maintenant multithread; jusqu’à présent, les commandes aux appareils étaient envoyées une par une. Grâce à ces changements, il s’agit de prendre en charge plus d’appareils, à la fois en termes de nombre et de type dans un même réseau, et la communication devrait être beaucoup plus rapide. La deuxième nouveauté la plus importante est la prise en charge des plug-ins, c’est-à-dire des extensions autonomes qui vous permettent d’ajouter des appareils tiers au système de maison intelligente qui ne sont pas compatibles avec la norme Z-Wave. Déjà au départ, la version 4.0 du logiciel propose des plugins officiellement approuvés par le fabricant du système Fibaro pour des appareils tels que des unités de contrôle d’alarme (y compris un plugin dédié au système Satel populaire), des caméras (plus de 100 appareils de différents fabricants), des thermostats (y compris le populaire Nest) les stations météo (y compris Netatmo), les ampoules Philips Hue, et surtout les téléviseurs et autres appareils multimédias. Ce dernier groupe comprend des plugins pour le fonctionnement à distance et automatique des téléviseurs et des lecteurs Blu-ray de LG, Philips, Samsung et Sony, ainsi qu’un plugin dédié pour le décodeur NC + et un appareil fonctionnant sous contrôle XBMC. Cette liste n’est, bien sûr, qu’un début: vous pouvez installer n’importe quel plugin externe à tout moment, bien qu’il n’y ait pas de documentation disponible publiquement pour les fabricants de matériel pour créer leurs propres extensions. La version 4.0 apporte également de nombreuses améliorations dans la configuration du système. La fonction glisser-déposer a été ajoutée à l’interface Web, il est donc plus facile d’attribuer des appareils aux pièces et de les réorganiser (enfin!). Les appareils inutilisés ou inutiles, au lieu de les supprimer complètement du système, peuvent être simplement masqués ou désactivés. Pour les utilisateurs moins avancés, il existe un mode de création de scènes «magique», qui vous permet de manière simplifiée de préparer des scènes en fonction des conditions d’événement-action. Bien entendu, le mode de création de scènes classique basé sur des blocs est toujours disponible, dans lequel seules les actions disponibles pour des types d’appareils donnés sont désormais visibles. Il existe également une option pour réagir à un événement d’activation de scène et regrouper les conditions avec des parenthèses. Naturellement, l’interface de script LUA pour les utilisateurs plus exigeants était toujours disponible. Ils auront certainement besoin du nouveau RestAPI avec la documentation officielle. En outre, l’utilisation quotidienne du système a été améliorée, entre autres grâce à des nouveautés telles que le panneau de température qui vous permet de voir l’historique des changements dans les pièces et pour les appareils individuels. Le panneau des événements a également été déplacé pour faciliter l’accès depuis chaque écran, et le panneau des autorisations est apparu dans un endroit plus intuitif, c’est-à-dire dans l’onglet Configuration. Les utilisateurs avancés devraient apprécier le nouvel outil de diagnostic, qui affiche diverses informations sur le fonctionnement du panneau de commande en un seul endroit (charge du processeur, utilisation de la mémoire, espace disque). Ce panneau doit être développé dans les versions ultérieures du logiciel. La fonction du soi-disant la reconfiguration logicielle, qui ne supprime pas complètement les périphériques du système, grâce à laquelle les périphériques conservent leur ID et leurs paramètres (par conséquent, vous n’avez pas à modifier toutes les scènes). L’une des autres curiosités de la nouvelle version du logiciel du panneau de commande est la possibilité de configurer le capteur de mouvement Fibaro (c’est-à-dire un capteur de mouvement, de lumière et de température en forme d’œil) en mode sismomètre. Puis un autre appareil apparaît dans le système, qui rapporte la force des chocs (jusqu’à présent, le capteur de choc n’était utilisé que pour détecter les tentatives de sabotage). Dans le détecteur susmentionné, ainsi que dans le détecteur de fumée, des graphiques des changements de paramètres au fil du temps et des informations sur les violations sont désormais également disponibles. En termes de nouveaux appareils, le support des verrous Z-Wave est également apparu. Après des problèmes initiaux de disponibilité des serveurs de mise à jour, le logiciel du panneau de contrôle Home Center 2 dans la version stable 4.030 est maintenant disponible et peut être installé par n’importe quel propriétaire du système. Après vous être connecté au panneau Web du PBX, suivez simplement les instructions. Malheureusement, la nouvelle version n’est actuellement pas disponible pour les propriétaires d’un panneau de contrôle Home Center Lite moins cher et moins avancé. Cependant, ce n’est probablement qu’une question de temps. Le début de l’année, c’est aussi quelques nouveaux appareils très intéressants créés par Fibaro, il vaut donc la peine de suivre attentivement ce marché et les nouveautés annoncées. Nous vous invitons à visionner notre reportage vidéo de la visite de l’usine de matériel Fibaro à Poznań, qui apparaîtra bientôt dans nos pages.

Laisser un commentaire