Wave 58 Breeze – Catamaran polonais qui naviguera vers les Caraïbes

Sta. Ana est le plus récent, déjà troisième, double coque produit par le chantier naval de Szczecin Wave Catamarans. Équipé à un niveau élevé, cela ne signifie pas, cependant, qu’il ne sert qu’à une détente luxueuse. Sa vocation est avant tout le confort de navigation. Jeudi soir, dans la marina de Sopot, il a été présenté aux amateurs de yachts polonais, mais dans un instant, il se rendra aux foires de Cannes et de Miami pour sa première mondiale. – Après des années d’expérience, nous avons conçu et produit exactement ce que nous voulions – un bateau convivial pour un repos actif en mer. Il est spacieux, confortable, bien équipé, mais ce n’est pas tout. Il est raffiné nautiquement, ce qui garantit sa bonne tenue dans l’eau. Sta. Ana est un voilier, il est utilisé pour se déplacer d’un endroit à l’autre, faire du tourisme, ne pas rester en sécurité dans la baie. D’une part, il donne le sentiment de « chez soi », de l’autre, c’est un bateau efficace et relativement rapide – explique Zbigniew Łodyga, propriétaire de Wave Catamarans.

Catamaran Sta. Ana (modèle Wave 58 Breeze) est la troisième unité produite dans le chantier naval Wave Catamarans à Szczecin. Première – Sta. Maria – elle navigue à Sopot depuis trois ans – peut être embauchée pour des croisières de plusieurs heures pour l’intégration, les discussions d’affaires et les loisirs. Récemment, il navigue souvent vers DCT, où il emmène les investisseurs intéressés par l’endroit. En termes de technologies utilisées, il est en avance sur son prédécesseur. Cependant, les différences entre les bateaux peuvent être vues principalement en comparant leurs intérieurs. Le plus récent est équipé à un niveau élevé. Six cabines ont des salles de bain séparées et la climatisation. Les parties communes – le salon et la cuisine – disposent d’une télévision 50 pouces, d’un grand réfrigérateur, de glacières, de machines à glaçons, d’un micro-ondes et d’un four. Dans les intérieurs, on retrouve une petite quantité de bois au profit de surfaces brillantes à la mode dans des tons beiges, avec l’ajout de chrome et de noir. Le bateau est fabriqué en technologie époxy, ce qui le rend léger et rapide. Il pèse 18 tonnes, ce qui – compte tenu de sa longueur (18 mètres) et de ses dimensions – n’est pas grand-chose. Il est agile et dans des conditions météorologiques favorables, il nagera à une vitesse de 24-25 nœuds. Le travail du catamaran est surveillé par des systèmes électroniques, affichant en permanence les paramètres du bateau sur le moniteur. De plus, le bateau est équipé d’un système de communication internet – vous pouvez communiquer avec lui via un site internet dédié. Le catamaran a été conçu pour les croisières dans les Caraïbes, où il sera livré plus tard cette année. – Sta. Ana est un modèle typique des Caraïbes – il a un grand potentiel de climatisation et de générateurs juste pour se reposer confortablement dans des conditions climatiques difficiles. Il dispose également d’un dessalinisateur qui génère une grande quantité d’eau – les invités du yacht peuvent s’y baigner plusieurs fois par jour. Nous avons essayé de faire en sorte que ni l’eau ni l’espace ne soient un déficit ici. Le bateau dispose également d’un cockpit supérieur. La cabine du skipper est isolée – le rôle de l’équipage sera différent de celui d’un yacht standard. Les gens qui sont en vacances de deux semaines ne veulent pas forcément interagir avec l’équipage, ils restent plutôt à l’écart. Nous prenons soin de la norme qui rend les gens heureux de partir en vacances – ajoute Zbigniew Łodyga.

Sta. Ana, qui a fait sa première polonaise à Sopot, embarquera bientôt sur les salons de Cannes et de Miami, où elle sera présentée pour la première fois au reste du monde. De là, il se dirigera vers les îles Vierges – sa destination finale. Dans la marina de Sopot, le catamaran était surveillé par un grand groupe de personnes intéressées qui sont venues en mer également à l’occasion de la régate qui venait de se dérouler. Le nom lui a été officiellement donné par Agnieszka Bona – l’auteur du design intérieur du bateau. Après la partie officielle de la présentation, les invités ont été conviés à l’Unique Club & Lounge pour un événement organisé par l’Ocean Challenge Yacht Club. La présentation du catamaran accompagnait un événement sportif – Energa Sopot Macht Race 2016.

Laisser un commentaire